PUBLICITÉ

La Corporation Mobilis - Défi de la main-d’œuvre : on s’y « emploie » encore plus !

2 mars 2017 - Par Gilles Levasseur

Équipe de la Corporation Mobilis : Stéphanie Bélanger, conseillère en ressources humaines ; Claude Plamondon, président de la Corporation Mobilis et du 36e Salon International de l’Auto de Québec, propriétaire de Saint-Raymond Toyota Scion ; Claudia Guilbault, directrice des communications ; Eve Papillon, directrice des partenariats d’affaires ; Stéphanie Laliberté, directrice des opérations ; Charles Drouin, directeur général ; et Marco Lamontagne, conseiller en relations de travail. ©David Cannon

L’année 2016 a été celle des ressources humaines à la Corporation Mobilis. Après s’être adjoint les services du conseiller en relations de travail Marco Lamontagne il y a un an, l’organisation a augmenté l’efficience de ce département créé en 2013 avec l’embauche, à l’automne, de Stéphanie Bélanger, conseillère en ressources humaines. Elle consacre toutes ses énergies à dénicher la perle rare, au bénéfice des concessionnaires !

Devant les besoins de plus en plus importants en matière de main-d’œuvre et de recrutement, la Corporation Mobilis a décidé d’ajouter un poste exclusivement voué à cette fin. La conseillère, qui possède une formation en communication et en ressources humaines, et qui cumule une décennie d’expérience en service à la clientèle, est responsable de promouvoir les métiers de l’industrie automobile et du camion lourd tout en mettant à profit son expertise en matière de recrutement et d’affichage.

« Chaque semaine, nous transmettons sans frais à nos membres les CV que nous recevons, explique le directeur général, Charles Drouin. Nous allons toutefois plus loin, car nous effectuons en plus les préentrevues avec les candidats avant d’en présenter les résultats aux concessionnaires, à qui revient le dernier mot. Notre offre en ressources humaines comprend également les tests psychométriques et l’accompagnement dans le processus d’embauche. Nous pouvons maintenant optimiser notre suivi des dossiers, mieux conseiller nos membres et répondre plus efficacement à leurs besoins particuliers. N’oublions pas qu’en matière de main-d’œuvre, les métiers du domaine de l’automobile ne se résument plus qu’aux mécaniciens et aux conseillers. La profession comporte de nombreux postes intéressants et bien rémunérés. Il convient de les faire connaître », conclut M. Drouin.

« En matière de main-d’œuvre, les métiers du domaine de l’automobile ne se résument plus qu’aux mécaniciens et aux conseillers. La profession comporte de nombreux postes intéressants et bien rémunérés. »

Pour promouvoir les métiers de l’automobile, la Corporation Mobilis est associée à différents partenaires médiatiques, en plus d’assurer une présence dans les salons et foires d’emploi. Évidemment, elle entretient des contacts étroits avec les centres de formation professionnelle, où est formée la relève. À cet égard, depuis 2014, Mobilis décerne des certificats d’employabilité aux étudiants s’étant le plus démarqués, non seulement par leur savoir-faire, mais aussi en faisant preuve de savoir-être. Des bourses de 500 $ sont aussi remises aux plus méritants.

Un mandat prolongé
Le président de la Corporation Mobilis, Claude Plamondon, entreprend le second volet de son mandat. Celui-ci a profité de sa première année pour se familiariser avec les dossiers dans la réalisation de ses deux grandes priorités. Sa première est de faire rayonner l’industrie automobile, « car notre secteur d’activité constitue une force majeure dans l’économie régionale en plus d’être un important employeur ». La seconde consiste à mieux sensibiliser les concessionnaires aux services qui leur sont offerts par la Corporation Mobilis. « C’est une expérience très enrichissante sur les plans professionnel et personnel, qui m’amène à en apprendre beaucoup sur la profession autant que sur moi-même, et à multiplier les contacts avec des gens dynamiques », résume M. Plamondon.

Donnez au suivant
Nouveauté cette année, la Corporation Mobilis met à la disposition de chaque concessionnaire une somme de 1 000 $ qu’il peut remettre dans sa communauté au nom de la Fondation Mobilis. Une quinzaine de membres s’en sont jusqu’à maintenant prévalus. Ces sommes s’ajoutent au million de dollars que les concessionnaires de la régionale de Québec remettent chaque année dans la collectivité. Rappelons que l’organisme caritatif intervient en aidant les familles, les équipes sportives et les individus afin d’améliorer leur qualité de vie en ce qui a trait à la mobilité. Depuis la création du fonds en 2009, plus de 800 000 $ ont été redistribués. La soirée-bénéfice avant-première du Salon International de l’Auto de Québec ainsi que le tournoi de golf sont parmi les principales activités de financement de la Fondation.

La Corporation Mobilis, plus que jamais au service de la progression de ses membres !

EXPLOREZ DAVANTAGE : corporationmobilis.com

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 15 au 16 décembre 2017
Samedi 16 décembre 2017
Du 13 au 17 décembre 2017
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X